Rédacteurs : Johan Nguyen, Florence Phan-Choffrut, Claude Pernice, Jean-Luc Gerlier, Annabelle Pelletier

67V Zhiyin 至阴 [至陰]

prononciation

articles connexes: - 66V - 1Rn - Méridien Zutaiyang -
WHO 2009.

1. Dénomination

1.1. Traduction

至阴[至陰], Zhìyīn Arrivée au Inn (Nguyen Van Nghi 1971, Laurent 2000)
Qui arrive au Yin (Pan 1993)
  • Zhou Mei-sheng 1984 : zhi extreme; closest; arrival; reach yin kidney; the Meridian of Foot Shaoyin; ground or earth.
  • Zhi (Ricci 858) : arriver à, jusqu'à (Pan 1993), Guillaume 1995) ; représente un oiseau - ailes repliées qui pique droit vers la terre ; sens étendus : aller à…, arriver à…, atteindre… (Laurent 2000).
  • Yin (Ricci 5789) du couple Yin-Yang (Pan 1993, Guillaume 1995, Laurent 2000) ; Cf. 6Rte sanyinjiao (Laurent 2000).

1.2. Origine

  • Ling Shu , chapitre « Ben shu » (Guillaume 1995).

1.3. Explication du nom

  • Zhou Mei-sheng 1984 : Zhiyin The kidney is the extremity of Yin. As the Bladder Meridian of Foot taiyang reaches here, its Yang character has diminished to none and the Meridian begins to turn to Yin, then enters the Kidney Meridian of Foot Shaoyin. The end of the Bladder Meridian of Foot taiyang is the foot, foot touches the ground or earth, earth is Yin in character..
  • Pan 1993 : C'est le dernier point du méridien Zutaiyang Vessie. Le méridien suivant est le méridien Zushaoyin Reins. Donc, à ce point-ci, le Qi arrive au Yin.
  • Laurent 2000 : c'est le dernier point du méridien, zutaiyang transmet son énergie au zushaoyin (yin est mis pour méridien des Reins), dans cet esprit on pourrait traduire par “arrive au (shao) yin”. On peut également faire référence au chapitre 1 énoncé 14 du Da Cheng , qui dit : “Le Rein est le zang en situation la plus inférieure. C'est donc un zang yin placé en un lieu yin, d'où son nom zhiyin. Le zhiyin correspond à l'eau et l'eau est yin. De ce fait, le Rein est le zang qui régule l'eau.”

1.4. Noms secondaires

Xiăozhĭjiān 小趾尖(1) Sheng Hui Fang (Guillaume 1995)
Zhĭjĭng 指井 [指井] (2) Commentaires du Su Wen de Wang Bing (Guillaume 1995)
  1. Xiao (Ricci 1893) : petit / Zhi (Ricci 869) : pied, orteil ; marcher / Jian (Ricci 719) : pointe, pointu.
  2. Zhi (Ricci 823) : doigt / Jing (Ricci 959) : puits.

1.5. Translittérations

  • (fra)
  • (eng)
  • (viet)

1.6. Code alphanumérique

  • VE67, 67V, 67VE (Vessie)
  • BL67, B67, Bladder 67 (Bladder)
  • UB67 (Urinary bladder)

2. Localisation

2.1. Textes modernes

  • Nguyen Van Nghi 1971 : l'angle unguéal externe du 5° orteil.
  • Roustan 1979 : à 0,1 distance en arrière de l'angle unguéal externe du cinquième orteil.
  • Lu HC 1985 : Location-1 : About 1 fen behind the corner of the vallum unguis on the lateral side of the little toe. Location-2 : 1 fen on the side of the root of toenail of little toe. How-to-locate-1 : Locate this point on the lateral side of the little toe, about 1 fen from the root of toenail. How-to-locate-2 : Let the patient sit straight or lie down, locate it 1 fen from the lateral angle of the toenail of the little toe.
  • Deng 1993 : Sur le bord externe de la phalangette du petit orteil, à 0,1 cun de l'angle unguéal.
  • Pan 1993 : Zhiyin se trouve à 0,1 distance en arrière de l'angle unguéal externe du cinquième orteil.
  • Guillaume 1995 : À 0,1 distance en arrière de l'angle unguéal latéral du petit orteil.
  • Laurent 2000 : à 0,1 cun en arrière de l'angle unguéal externe du petit orteil.
  • WHO 2009: On the little toe, lateral to the distal phalanx, 0.1 fcun proximal to the lateral corner of the toenail; at the intersection of the vertical line of the lateral side of the nail and the horizontal line of the base of the toenail.

Items de localisation

  • Ongle du 5° orteil

2.2. Textes classiques

  • Ling Shu : à l'extrémité du petit orteil (Deng 1993).
  • Jia Yi : sur le bord externe du petit orteil, à un travers de feuille de ciboule de l'ongle de l'orteil (Deng 1993).
  • Qian Jin : sur le bord externe du petit orteil, à un travers de feuille de ciboule de l'angle unguéal de l'orteil (Deng 1993).
  • Deng 1993 : tous les anciens ouvrages de médecine s'accordent sur la localisation de ce point. On le situe actuellement sur le bord externe de la phalangette du petit orteil, à 0,1 cun de l'angle unguéal de l'orteil.
‘Point to cauterize for treating difficult childbirth’, Golden Mirror, reproduced from Wu Qian (ed.) 1742,

2.3. Rapports et coupes anatomiques

  • Roustan 1979 : Rami des artères digitalis dorsi et metatarsophalangea, nerf cutaneus dorsalis lateralis.
  • Deng 1993 : Peau—tissu sous-cutané—racine de l'ongle. Dans cette région, se trouvent le nerf digital dorsal du nerf cutané dorsal externe du pied et le réseau artério-veineux des artères et veines digitales dorsales.
  • Guillaume 1995 : Artère et veine digitales dorsales. Nerf digital dorsal.

2.4. Rapports ponctuels

3. Classes et fonctions

3.1. Classe ponctuelle

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point Ting du méridien, correspondant à l'élément Métal. Point de tonification du méridien. Point de départ du méridien tendino-musculaire de la vessie. So Ouenn (Chapitre 38) : « L'énergie perverse étant dans le vaisseau secondaire (méridien distinct de Tsou Taé Yang [vessie]), le malade présente des douleurs au cou et à la tête. Il faut puncturer le point situé à l'angle unguéal externe du 5E orteil (c'est-à-dire le Tché Inn). Si l'affection se trouve à droite, puncturer le côté gauche et réciproquement. Le malade sera guéri « au bout de la durée d'un repas » (une- demi-heure environ). »
  • Point Jing de Zutaiyang (Roustan 1979, Pan 1993, Guillaume 1995, Laurent 2000), correspond à l'élément Métal (Pan 1993, Laurent 2000).
  • Point de Tonification (mère de l'eau), point chu (sortie) (Laurent 2000).

3.2. Classe thérapeutique

  • Roustan 1979 : communique avec le vertex, aide à l'accouchement et pendant la grossesse (ne pas piquer pendant la grossesse mais chauffer pour modifier la position du fœtus).
  • Guillaume 1995 : Zhiyin disperse le vent et les pervers, accroît la circulation du Qi et du Sang, clarifie le cerveau, augmente l'acuité visuelle. Selon le Tai Yi Shen Zhen , Zhiyin chasse le vent et le froid, perméabilise les méridiens et active le Sang, ouvre la fermeture et favorise les orifices.
  • Laurent 2000 : facilite l'accouchement, traite les malpositions fœtales, clarifie la tête et les yeux, chasse le vent pervers, renforce le contrôle urinaire.

4. Techniques de stimulation

Acupuncture Moxibustion Source
Selon Tong Ren , puncturer à 0,1 distance, selon Su Wen , puncturer à 0,1 distance, laisser l'aiguille le temps de 5 expirations Selon Tong Ren appliquer 3 cônes de moxa Zhen Jiu Ju Ying (Guillaume 1995)
Puncture inclinée entre 0,1 et 0,2 distance de profondeur ou saignée à l'aiguille triangulaire Cautérisation avec 3 à 5 cônes de moxa, moxibustion pendant 5 à 10 minutes Guillaume 1995
Piquer obliquement vers le haut à 0,1-0,2 distance Cautériser 3-5 fois, chauffer 10-30 minutes Roustan 1979
Piqûre superficielle : 0,1 cun Moxas : 3 à 7 ; Chauffer 15 à 30 mn Laurent 2000


Sensation de puncture

Sécurité

5. Indications

Classe d'usage point courant

5.1. Littérature moderne

  • Nguyen Van Nghi 1971 : Point à puncturer principalement dans les cas de : céphalée, douleurs aux yeux, obstruction nasale, dystocie.
  • Roustan 1979 : céphalée, attaque directe du vent (… Zhong Feng!), accouchement difficile, position anormale du fœtus. Douleurs des yeux, taie cornéenne, épistaxis, clarifie l'écoulement nasal, rétention placentaire, prurit généralisé.
  • Pan 1993 : le point Zhiyin est puncturé pour rectifier la position du fœtus, pour activer l'accouchement et pour résoudre d'autres problèmes d'obstétrique.
  • Guillaume 1995 : Céphalée, lipothymie-vertige, syncope-hun jue, épistaxis, douleur des yeux avec ptérygions, douleur du thorax et des flancs, douleur des lombes et des genoux, dysurie, spermatorrhée ; rétention placentaire, dystocie, anomalies de la présentation. Selon les expérimentations animales, la moxibustion ou la puncture de Zhiyin accroissent la fréquence des contractions utérines des lapines anesthésiées. La moxibustion de Zhiyin est favorable à la présentation du fœtus.

5.2. Littérature ancienne

  • Su wen : Chapitre « Puncture des maladies pernicieuses » : « Accès pernicieux avec discrète douleur corporelle, on pique Zhiyin-67V ». Chapitre « Puncture Miu » : « Quand le pervers est installé dans le Luo de la Vessie : céphalée du vertex et douleur des épaules ; on fait une piqûre à Zhiyin - 67V. Si la sédation n'est pas immédiate, on fait trois piqures à Jinmen - 63V . Si la maladie est unilatérale, on pique à l'opposé » (Guillaume 1995).
  • Jia Yi jing : « Lourdeur de la tête, épistaxis avec convulsions-chi zong ; absence de transpiration, inquiétude, chaleur de la plante des pieds, intolérance aux vêtements, douleur de la nuque, ptérygions, obstruction nasale et dysurie », « Hernie, absence de force des quatre membres, sensation de malaise de tout le corps », « Vent-froid qui débute par le petit orteil, Bi des vaisseaux qui monte et qui descend ; douleur erratique du thorax et des flancs », « Accès pernicieux-jie nue « Frissons et fièvre » (Guillaume 1995).
  • Qian jin yao fang : « Rhinorrhée séreuse », « Douleurs des lombes et des flancs qui se répondent, spermatorrhée » (Guillaume 1995).
  • Ishimpo : Malaria ; sensation de lourdeur de la tête ; épistaxis, hernie de type froid ; chaleur de la plante des pieds ; intolérance aux vêtements ; douleur de la nuque ; taie cornéenne ; douleur thoracique et costale (Guillaume 1995).
  • Sheng Hui fang : Dysurie-xiao pian lin (Guillaume 1995).
  • Tong ren : « Obstruction nasale avec céphalée », « crampes, accès pernicieux avec froid-han nue » (Guillaume 1995).
  • Xi fang zhi ming rang jiu jing : « Surdité et bourdonnements d'oreille » (Guillaume 1995).
  • Bai zheng fu : « Associé à Wuyi - 15E , il traite les affections prurigineuses et douloureuses généralisées » (Guillaume 1995).
  • Xi hong fu : « Zhiyin traite le gonflement du pied et du genou » (Guillaume 1995).
  • Zhen Jiu Ju Ying : ptérygion ou taie, obstruction nasale avec céphalée, vent-froid qui débute par le petit orteil, Bi des vaisseaux (syndrome Bi qui se caractérise par des modifications qui intéressent les vaisseaux sanguins dont la symptomatologie comporte des poussées de fièvre irrégulières, une sensation de douleur ou de brûlure de la peau ou des éruptions maculeuses) qui monte et qui descend provoquant des douleurs mobiles du thorax et des flancs, crampes, accès pernicieux de type froid-han nue, absence de transpiration, inquiétude, chaleur de la plante des pieds, dysurie, spermatorrhée, douleur oculaire, douleur du canthus interne ». Le chapitre « Gen jie » du Ling Shu dit : « Le taiyang trouve sa racine à Zhiyin - 67V et se noue à Mingmen ; le Mingmen, ce sont les yeux » (Guillaume 1995).
  • Yi xue ru men : « Vent de la tête, obstruction nasale, rhinorrhée séreuse, acouphènes et surdité, douleur du thorax et des flancs sans localisation constante, lombalgie qui irradie vers les flancs, difficulté de miction, spermatorrhée, vent-froid feng han qui débute par le petit orteil, maladie pernicieuse de type froid-han nue avec absence de transpiration, chaleur sous les pieds » Guillaume 1995.
  • Da cheng : Reprend intégralement la citation du Zhen Jiu Ju Ying . Chapitre « Les points Jing des douze méridiens » : « Le patient se plaint de douleurs de la tête, du cou, de l'épaule, du dos, des lombes et des yeux, douleur de la colonne vertébrale, hémorroïdes, folie-dian kuang, yeux jaunes et larmoyants, épistaxis. La branche principale du méridien (jing) sort du cerveau, fait un bie pour descendre dans le cou ; une branche descend le long du bord interne de l'omoplate à droite et à gauche ; un Luo monte à partir des pieds, suit le dos pour atteindre le front. Les pervers siègent dans les Luo de Zutaiyang et la maladie apparaît. Puncturer le point jing du Méridien de la Vessie , Zhiyin - 67V. Puncturer à 0,1 distance selon la méthode 6 Yin. En l'absence de guérison, puncturer Jinmen-63V à 0,5 distance et appliquer 3 cônes de moxa. S'il n'y a pas d'amélioration, puncturer Shenmai - 62V à 0,3 distance. La guérison s'obtient le temps d'une marche de dix lieues… » (Guillaume 1995).
  • Xun jing : « Difficulté d'accouchement », « Ptérygion qui a tendance à s'étendre », « Œdème du pied-jiao qi avec fièvre et frissons, furonculose des deux pieds » (Guillaume 1995).
  • Lei Jing tu yi : « Vent-froid-feng han avec céphalée, obstruction nasale, douleur oculaire avec ptérygions, douleur du thorax et des flancs, torsion des tendons, maladie pernicieuse de type froid-han nue avec absence de transpiration, nervosité et inquiétude-xin fan avec chaleur sous les pieds, dysurie, spermatorrhée, Bi des vaisseaux-mai bi qui débute au petit orteil et irradie de haut en bas et de bas en haut ». « Zhang Zhongwen précise que, lors d'un accouchement avec présentation horizontale et procidence de la main, la moxibustion avec 3 cônes de moxa de la taille d'un grain de blé au niveau de la pointe du petit orteil droit a permis l'accouchement ». « Actuellement, on traite Zhiyin dans le syndrome froid de la femme » (Guillaume 1995).
  • Tai yi shen zhen : « Céphalée liée au vent froid, éblouissements, raideur et douleur de la nuque, stagnation des aliments qui ne sont pas transformés (dyspepsie) » (Guillaume 1995).
  • Jian ming zhong yi ci dian : « Mauvaise présentation du fœtus, accouchement qui traîne, céphalée, syncope » (Guillaume 1995).

5.3. Associations

Indication Association Source
Prurit douloureux 67V + Ping yi + 1VC Zhen jiu ju ying-Bai zheng fu (Guillaume 1995)
Prurit 67V + 15E Bai Zhen Fu (Roustan 1979)
Céphalée du vertex et douleur de la nuque 67V + 20VB + Tai Yang (PC2) Roustan 1979
Spermatorrhée 67V + 8F + 3VC Zi sheng jing (Guillaume 1995)

5.4. Revues des indications

Études cliniques et expérimentales

7. Références complémentaires